Inscrit dans le projet de législature du Conseil d'Etat, le projet de révision du dispositif de protection des mineurs a été lancé publiquement